Partenariat Guinée-Banque Mondiale : une enveloppe de près de 150 millions de dollars US financer 3 projets d’intérêt public

Après l’approbation par le Conseil d’Administration de la Banque Mondiale à Washington, en fin mai dernier, les accords de financement de trois importants projets ont été signés jeudi, 25 juin 2020 à Conakry.  Les documents d’accord-cadre « Guinée/Banque Mondiale » ont été formellement signés par le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Mamadi Camara et le Représentant Résidant de la Banque Mondiale en Guinée, M. Nestor Coffi, en présence de Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique, Gouverneure pays pour la Banque Mondiale en Guinée, Mme Kanny Diallo, du Ministre du Budget, Vice-Gouverneur pays pour la Banque Mondiale, M. Ismaël Dioubaté, du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Remy Lamah et de Mme la Ministre de l’Action Sociale, Hadja Mariame Sylla.

Ces séries d’accords de financement signés en faveur de la Guinée, attestent de l’excellence de la qualité du partenariat stratégique et du dialogue-pays entre la Guinée et la Banque Mondiale, ces dernières années. Ils viennent  surtout, sacrer et consacrer, les efforts louables d’un travail minutieux et efficace, mené et suivi par le Département du Plan et du Développement Economique en synergie avec les cadres des départements sectoriels et avec l’appui-conseils du staff de la Banque Mondiale en Guinée.

Au  titre des trois (3) projets bénéficiaires, un montant 60 millions de dollars US est alloué au projet SWEDD Guinée pour renforcer « l’autonomisation des filles et femmes », les soustraire des pesanteurs socio culturelles, réduire les grossesses précoces en améliorant l’accès à la santé sexuelle et reproductive, à la planification familiale et à l’information pour saisir le dividende démographique. Le projet SWEDD 2 est en parfaitement adéquation avec les documents stratégiques de la Guinée, à savoir la Vision Guinée 2040, le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES 2016 – 2020) ainsi que les cadres d’orientation des programmes de développement dont la Vision 2020 de la CEDEAO et la Vision 2063 de l’Union Africaine.

Le second appui financier de 70 millions de dollars US ira, en soutien, au Programme NAFA porté par l’ANIES dans le but d’atténuer les effets de la crise COVID 19 sur les personnes pauvres et vulnérables. De milliers de ménages pauvres et précaires et autres groupes sociales vulnérables seront touchées par l’impact de ce projet NAFA, dès le mois prochain. Le troisième appui financier de l’ordre de 19.9 millions de dollars US est un montant complémentaire débloqué par la Banque Mondiale pour soutenir les actions du plan de Riposte Sanitaire contre la pandémie de la COVID 19 qui affecte la Guinée depuis mars 2020. Les aspects (prévention,  prise en charge et traitement du coronavirus) en lien avec l’ANSS sont ciblés pour freiner et stopper la pandémie en Guinée.

Saisissant l’occasion, Mr le Représentant résident de la Banque Mondiale en Guinée « a loué les efforts du Gouvernement dans la riposte d’urgence contre la pandémie tout en appréciant les dispositions et les initiatives prises pour renforcer la résilience du pays en  mettant en œuvre des politiques structurelles et pérennes susceptibles de promouvoir son développement socio-économique » .

Nestor Coffi a réaffirmé le soutien de son Institution à la Guinée « grâce au dialogue fructueux que nous entretenons, le travail d’équipe avec les sectoriels et la qualité du portefeuille, nous accompagnons la Guinée dans la gestion de l’urgence sanitaire qu’impose la riposte contre la COVID, et nous travaillons à soutenir des réponses structurées aux enjeux de développement à moyen et long terme ».

Pour sa part, le Ministre de l’Economie et des Finances, a, au nom du Chef de l’Etat et du Gouvernement, salué la Banque Mondiale pour sa diligence à travers l’approbation rapide et sans objections des dossiers soumis à son récent Conseil d’Administration. M. Mamadi Camara indiquera que « ces trois (3) accords de financement viennent à point nommé pour soutenir le Gouvernement, engagé sur le front la lutte contre la COVID » en cette période où la stabilité macroéconomiques du pays est fortement impactée par les effets de la crise sanitaire et économique.  

Enfin et, en sa qualité de Gouverneure Pays du Groupe de la Banque Mondiale pour la Guinée, Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique, a accueilli « avec joie et bonheur ces accords de financement  de l’institution de Breton Woods » au moment où, le pays résolument engagé dans la riposte contre la COVID 19 s’emploie à mobiliser des moyens et des ressources supplémentaires pour atteindre les objectifs majeurs de son développement socio-économique au titre du PNDES 2016-2020. Dans la foulée de son intervention, Mme Kanny Diallo, a fait l’historique et souligné l’importance du projet  d’automisation des filles et femmes, du Programme « NAFA-filets sociaux » porté actuellement par l’ANIES. Elle a également apprécié la prompte et vigoureuse action gouvernementale instruite par le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé dans la riposte d’urgence contre la COVID 19.

« Je voudrais féliciter et remercier vivement nos partenaires de la Banque Mondiale, notamment le staff de la Représentation résidente du Groupe en Guinée, pour ces importants soutiens financiers. Il s’agit d’un appui qui nous permettra, en cette période de « pandémie de coronavirus » d’endiguer la crise sanitaire et ses conséquences socio-économiques…  Mais, à moyen et long termes, nous devons surtout continuer le dialogue pour mieux structurer et définir nos réponses face à la récurrence des épidémies et pour une meilleure résilience du pays »  ajoutera-t-elle.

A cet effet,  Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique a fait état de l’initiative portant sur l’elaboration d’une stratégie nationale de lutte contre la Covid 19 (SNLC) pour l’échéance 2020-2022  en Guinée. Un outil en élaboration avancée, sous l’égide du Ministère du Plan et du Développement Economique, qui intègre de façon inclusive, précisera-t-elle, « les contributions des départements sectoriels, des partenaires techniques et financiers, des acteurs du secteur privé et de la société civile … un outil d’actions structurées, de dialogue avec les partenaires pour la mobilisation des ressources afin de remettre le pays sur la trajection de son développement socio-économique amorcé ».

Après l’étape des signatures officielles, le parlement guinéen sera bientôt saisi pour la ratification de ces accords de financement afin de rendre disponibles, les ressources allouées dans la mise en œuvre des activités programmées en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations guinéennes ciblées.

Service de Communication du MPDE

About The Author

Related posts

This function has been disabled for Diaspoguinee.