Guinée/Boké : Une femme meurt en donnant naissance à des jumelles par césarienne

A Kolaboui, une femme enceinte trouve la mort pendant l’accouchement ce jeudi 12 novembre 2020 aux environs de 4 heures du matin, alors qu’elle donnait naissance à des jumelles à l’hôpital régional de Boké par voie césarienne. Les jumelles elles, restent en vie.

Une information pathétique qui a ébahie plus d’un dans la sous-préfecture de Kolaboui dans la matinée de ce jeudi et a aussitôt envahie les réseaux sociaux.

La victime s’appelle “Hassanatou Coumbassa Antou” épouse de Diakaridiaou Keïta tous de la trentaine et sont approximativement à trois ans de leur mariage selon un proche de l’époux.

“Antou” comme l’appelle affectueusement ses proches était à son deuxième geste pour son mari après une petite fille.

Selon nos informations, cette jeune dame a subi l’opération à 18 heures le mercredi, à sa sortie du bloc opératoire elle est restée avec sa belle-mère et son mari alors qu’elle était encore affaiblie et remuait difficilement sa langue.

Les médecins étaient déjà rentrés à 19 heures chez eux et personne d’autres Hommes en blouse pour s’occuper d’elle jusqu’à rendre la vie à quatre heures. Une information d’ailleurs confirmée par son époux.

Dans la famille mortuaire c’est la tristesse et la désolation après la perte inattendue de cette jeune dame. Son enterrement est prévu ce jeudi même à Kolaboui après la prière de 17 heures.

Paix à son âme.

Hassatou Lamarana Bah

About The Author

Related posts

This function has been disabled for Diaspoguinee.