Baccalauréat unique: Des poursuites judiciaires contre les fraudeurs et leurs complices

Interpellé ce vendredi 23 juillet sur les défaillances qui ont caractérisé la première journée des examens nationaux en république de Guinée, le responsable de la communication du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a annoncé que des poursuites judiciaires seront lancées contre les fraudeurs et leurs complices. Mais bien avant cette annonce,  Mamady Sidiki Camara s’est prononcé sur le constat de la première journée des épreuves:

« C’est vrai que nous avons fait le même constat. Nous avons pu identifier certains centres d’examen où nous avons constaté effectivement la présence des téléphones avec des candidats et dans des conditions irrégulières. Nous avons pris l’identité de ces candidats  qui ont été systématisent renvoyés du central et de la salle. Les surveillants qui avaient la responsabilité de ces différents centres  et de ces différentes salles d’examens ont également été renvoyés. C’est par exemple le cas de Dubréka où notre attention a été le plus retenue. Nous avons dû prendre immédiatement des dispositions pour d’abord débarrasser du centre de ces acteurs qui, à notre avis, n’étaient pas du tout mieux indiqué en ce moment pour être dans ces centres ».

Le département compte agir contre   les fraudeurs et leurs complices.

« Nous avons promis et nous allons le faire. Les candidats concernés par ces situations et les surveillants qui avaient la charge de les surveiller, nous allons constituer des dossiers  et en fonction de la faute commise, nous pourrons engager soit des sanctions disciplinaires ou des poursuites judiciaires », a annoncé Mamady Sidiki Camara dans l’émission MIRADOR.

À signaler que ces tentatives de fraude ont conduit à l’élimination des candidats et le renvoi des surveillants dans certains centres.

About The Author

Related posts

This function has been disabled for Diaspoguinee.