Mariam Sadjo DIALLO

Épouse de l’époux démissionnaire

Belle fille de la belle mère grondeuse

Brut du beau père difficile

Belle sœurs des brutaux beaux frères

Belle sœurs des insolentes belles sœurs

C’est moi la femme

Objet de violence et de mépris

Docile et fragile

Généreuse mais victime

C’est moi la femme

Lourde est la tache à accomplir

Mère de l’insupportable bébé

Femme dans les champs lointains

Proie au soleil et serpents

C’est moi la femme

Celle aux mains rugueuses par les coups de pilon

Et  aux cheveux radies par les bassines d’eaux

C’est moi la femme

Celle aux reins incandescents

Par les douleurs de l’enfantement

Mère au cœur palpitant de tous les temps

C’est moi la femme

Femme dans les brousses profondes

Celles aux yeux rougis par la fumée des bois

Femme dans les cuisines obscures

Insomnieuse des interminables nuits malheureuses

C’est moi la femme

Mère du voleur

Mère du buveur

Mère de la fille révoltée

Mère  du rejeté

C’est moi la femme

Boussole de la nation

Éducatrice des éducateurs

Soubassement sans lequel  s’écroule la maison

C’est moi la femme

Epouse de l’époux sous l’ombre dans l’escarpolette

Femme dans les marchés boueux

Proies aux tornades et de la pluie

C’est moi la femme

Compétente et compétitive

Remède aux hautes tensions

Initiatrice de la paix et de l’harmonie

 C’est moi la femme

Celle qu’il faut pour qu’il y ait l’homme qui vaut

Celle qui façonne le président

L’imam et le juge

C’est  moi la femme

Guide incontournable

Support  de tout développement

Celle dont les durs  travaux

Sont réduits à leur bas niveau

C’est moi la femme

Remède contre troubles sociales

Celle qu’il faut pour qu’il y ait l’homme qui vaut

Je mérite protection ! Et non la discrimination

Je mérite assistance : Et non la souffrance

Je mérite respect ! Et non l’humiliation

Je dois soumission ! Mais pas celle aveugle

Femme

Femme du monde entier

Femme de la Guinée en particulier

Refuse la médiocrité

En prenant  ton épée de guerrière

Jusqu’à  l’obtention de la victoire toute entière

Car, c’est toi la racine sans laquelle périsse

Feuilles et fruits.

Mariam Sadjo DIALLO

About The Author

Related posts

This function has been disabled for Diaspoguinee.